Ali Lagrouni

Ali Lagrouni, Procréation IV, huile sur toile 40 x 50 cm, 2012

La peinture d’Ali Lagrouni est habitée de musique Jazz. Depuis son arrivée en Suisse à l’âge de quinze ans, où il fréquente le Conservatoire de musique de Bienne, Ali Lagrouni peint en même temps qu’il pratique la musique. Sa démarche artistique – qui n’est pas sans rappeler celle des expressionnistes abstraits – consiste à jouer sur des correspondances émotionnelles entre les sons et les couleurs : les tons et les variations de sa peinture tendent alors vers une composition mélodieuse inspirée du jazz. Au départ figuratives, les peintures d’Ali Lagrouni se sont progressivement abstraites des formes, des matières et des couleurs de Fez, sa ville d’origine. Du Maroc, dont Ali Lagrouni dit vouloir « s’éloigner le plus possible », il reste – en dépit de sa volonté et pour notre plus grand plaisir – une sonorité de couleurs chaudes, qui fait toute l’originalité de sa peinture.

Texte écrit pour le vernissage d’Ali Lagrouni

Laisser un commentaire