Préjugé

Préjugé : opinion que l’on se fait sur quelqu’un ou quelque chose en fonction de critères personnels ou d’apparence. Préjugé contre ou en faveur de quelqu’un. Le préjugé n’est pas nécessairement négatif : si l’on peut en effet préjuger contre, on peut aussi préjuger en faveur de quelqu’un. Synonymes :
Idée préconçue, jugement, croyance, à priori, idée reçues. Erreur. La cause d’un préjugé est l’ignorance. S’oppose à la connaissance, au savoir, à la conscience de l’être, de l’esprit. Contraire à la vérité. Doxa. Lieux communs. Rétrécissement de l’esprit : partialité, oeillères.

Maïeutique ou méthode heuristique
Art du questionnement qui permet à l’interlocuteur de trouver sa vérité et ses réponses par lui-même. Parce que la vérité ne peut jamais être totalement apportée par l’autre. 

Pour Aristote, le maître est celui qui, parce qu’il possède un savoir, est capable de le transmettre. Pour Socrate, c’est celui qui permet à l’autre d’atteindre le savoir qu’il possède en lui-même. Le but du questionnement socratique est de révéler l’être derrière le paraître, d’introduire la réflexion dans le monde des opinions, éveiller la conscience. Socrate. Méthode fondée sur l’ironie.L’ironie démontre à son interlocuteur que ce qu’il pensait ou croyait savoir, en fait, se fonde sur des préjugés. Aider à la naissance d’un être pensant. L’enseignant ne doit pas donner des réponses aux apprenants, mais encourager le douteet les inquiétudes qui les mènent à penser et à réfléchir par eux-mêmes dans le but de créer leurs propres notions. L’enseignant doit donc dialogueravec les élèves et les aider à trouver, voire découvrir des réponses dans leur analyse. 

Perché, non ?

Laisser un commentaire